chateau_domaine_ponsot (1).jpg
slide1.jpg
souligne_gauche.png

Histoire

souligne_droit.png
 
1872 1872 - William PONSOT.jpg
Originaire de Saint Romain en Côte d'Or, William Ponsot acquiert un domaine viticole à Morey-Saint-Denis et s’y installe. Ses parcelles majeures sont déjà :
  • Clos des Monts-Luisants
  • Clos de la Roche
Il cultive en outre d’autres appellations, comme par exemple :
  • Gevrey-Chambertin Les Combottes
  • Charmes Chambertin.
 
1920 1920 - Hippolyte PONSOT.jpg
 
C’est alors que son neveu et filleul, Hippolyte Ponsot, après une carrière de diplomate, reprend le Domaine. Avec l’aide de son frère, Henri Ponsot, lui  aussi diplomate (résident général au Maroc, ambassadeur de France dans plusieurs pays), Hippolyte Ponsot augmente de façon substantielle la superficie des Clos de la Roche en achetant les ¾ du lieu-dit originel « Clos de la Roche ».
 
1932
Il procédait déjà à la mise en bouteilles au Domaine de toute sa récolte. C’était très rare à l’époque et seulement une dizaine de domaines viticoles bourguignons l’ont fait avant la seconde guerre mondiale.
Avec le millésime 1934 débute la commercialisation en France, aux Etats-Unis et vers de nombreux pays d’Europe.
 
1935
Juriste de formation, Hippolyte Ponsot  est un des instigateurs du classement des vignes de Bourgogne en Appellation d'Origine Contrôlée (A.O.C.) en 1935 et 1936.
 
1942 1942 - Jean-Marie PONSOT.jpg
 Jean-Marie PONSOT, son fils, exploite et vinifie en collaboration avec lui. Hippolyte cessera son activité en 1957.
 
 
1960
Jean-Marie Ponsot, sur la base des sélections de plants commencées par son père, est un pionnier de la sélection clonale en Bourgogne, au début des années 60. Beaucoup des plans sélectionnés de Pinot Noir très réputés (113, 114, 115, 667...) sont issus de souches-mères plantées en 1954 (et toujours en production) dans nos vignes de Clos de la Roche.
 
1961
Cette année-là, Jean-Marie Ponsot exploite en métayage des parcelles de :
  • Chambolle-Musigny,
  • Chambertin,
  • Latricières-Chambertin.
 
1972
Jacqueline Ponsot Livera, son épouse, apporte par héritage plusieurs parcelles de :
  • Gevrey Chambertin Cuvée de l’Abeille.
  • Chapelle Chambertin.
 
1975
Le Domaine est regroupé en société foncière, avec comme membres Jean-Marie Ponsot, Jacqueline Ponsot Livera, l'abbé Denis Ponsot et Marie-Antoinette Ponsot.
 
1981 1981 - Laurent  PONSOT.jpg
Laurent Ponsot vient travailler avec son père Jean-Marie sur l'exploitation familiale dont il est désormais le gérant avec sa sœur Rose-Marie Ponsot.
Il met en place un nouveau système commercial en diversifiant la vente de toute la production en bouteilles jusqu’à 44 pays. Il exploite et vinifie dans le plus grand respect de l'authenticité.
 
1982
Viennent s'ajouter en métayage quelques parcelles du Domaine des Chezeaux :
  • Griotte Chambertin, AOP grand cru rouge.
  • Chambertin, AOP grand cru rouge.
  • Clos Saint Denis Cuvée Vieilles Vignes, AOP grand cru rouge.
  • Chambolle-Musigny Les Charmes, AOP premier cru rouge.
 
1989
Le Domaine Ponsot devient une marque enregistrée.
 
2001
Nouvelle appellation en propriété :
  • Bourgogne Cuvée du Pinson, AOP régionale rouge
 
2002
Nouvelles appellations en propriété et joint-venture :
  • Chambolle-Musigny Cuvée des Cigales AOP village rouge,
  • Charmes Chambertin, AOP grand cru rouge
  • Clos de Vougeot Cuvée Vieilles Vignes, AOP grand cru rouge.
 
2009
Nouvelles appellations en joint-venture :
  • Corton Charlemagne, AOP grand cru blanc,
  • Corton Cuvée du Bourdon, AOP grand cru rouge.
  • Corton Bressandes, AOP grand cru rouge.
  • Chambertin Clos de Bèze, AOP grand cru rouge
 
2010
Nouvelle appellation en joint-venture :
  • Montrachet, AOP grand cru blanc
 
2011
Nouvelle appellation en joint-venture :
  • Saint Romain Cuvée de la Mésange, AOP village blanc.
 
Aujourd'hui le patrimoine demeure exclusivement familial, et les différentes entités du Domaine sont détenues par Laurent Ponsot et ses sœurs, Rose-Marie, Catherine et Stéphanie Ponsot.